Dans l'œil de Libé EN IMAGES - Quarante ans après, retour sur une Marche pour l’égalité inédite

La Marche pour l’égalité est née d’une bavure policière. En 1983, Toumi Djaidja, président de SOS Avenir Minguettes, jeune association du quartier lyonnais, se prend une balle dans le ventre. Il en réchappe. Une marche est alors été décidée sur son lit d’hôpital. S’appuyant sur les réseaux militants de banlieue, celle-ci part de Marseille, avec une trentaine de personnes, le 15 octobre 1983. En route, le nombre de marcheurs ne cesse de grossir. Et lorsque la marche arrive à Paris, le 3 décembre 1983, plus de 100 000 personnes sont là pour l’accueillir. Les légendes des photographies suivantes sont extraites des articles que Libération a publiés à l’époque...

Voir plus d'informations → Libération